Comment négocier votre chemin vers de meilleurs accords commerciaux

Comment négocier votre chemin vers de meilleurs accords commerciaux

N√©gociation – certaines personnes l’aiment comme elles aiment l’odeur du caf√© le matin tandis que d’autres pr√©f√®rent l’√©viter comme la peste. Les sentiments sur le sujet sont si forts.

Pour certains, la comp√©tence vient naturellement, mais pour beaucoup d’entre nous, c’est quelque chose que nous devons cr√©er et travailler continuellement. Les meilleurs n√©gociateurs ont perfectionn√© leurs comp√©tences au fil du temps, se frayent un chemin dans la conclusion de leurs accords et leurs prouesses en mati√®re de n√©gociation. Ces personnes ont g√©n√©ralement le dessus dans les affaires.

En v√©rit√©, n√©gocier dans les affaires peut √™tre accablant et √©puisant. Si vous d√©marrez une entreprise ou cherchez simplement √† conclure de meilleurs accords, il est important d’apprendre l’art de la n√©gociation. Nous discuterons de certaines tactiques infaillibles qui peuvent mettre votre esprit √† l’aise tout en am√©liorant consid√©rablement votre confiance. Sans oublier, vous positionner pour fermer sur les termes tu es √† la recherche de.

Fais tes devoirs

Tout d’abord, la connaissance, c’est le pouvoir, et avoir des connaissances sur l’entreprise ou la personne avec laquelle vous n√©gociez des accords commerciaux signifie avoir le contr√īle √† la table de n√©gociation. Prenez le temps, avant la r√©union, de conna√ģtre les tenants et les aboutissants de leur produit ou service. Comprendre v√©ritablement ce qu’ils ont et ce que vous attendez d’eux vous permet de ne pas accepter tout ce qu’ils disent comme d√©finitif. Sans oublier, cela vous permet d’approfondir et de poser les bonnes questions.

La recherche peut vous aider à trouver une offre qui pourrait ne pas être avantageuse pour votre entreprise. Il vous fournira également les informations de base pour vous sentir confiant et dans le siège du conducteur proverbial.

Assurez-vous de parler à la bonne personne

OK, celui-ci peut sembler un peu évident, mais il doit en fait être déclaré et expliqué.

La derni√®re chose que vous voulez, c’est avoir de longs √©changes avec quelqu’un qui n’est finalement pas le gardien de l’accord. Se faire dire qu’ils doivent v√©rifier aupr√®s d’un sup√©rieur ou √™tre redirig√©s vers plusieurs contacts n’est pas ce que vous recherchez. Mettez vos comp√©tences de n√©gociation nouvellement √©labor√©es en attente jusqu’√† ce que vous ayez la bonne personne devant vous.

Vous devez n√©gocier avec le d√©cideur d√®s le d√©part, sinon vous finirez probablement par passer par une autre s√©rie de n√©gociations avec cette personne apr√®s avoir d√©j√† d√©pens√© l’√©nergie mentale √† traiter avec un associ√© de niveau inf√©rieur.

C’est un processus √©puisant et peut conduire √† accepter quelque chose qui n’est pas le mieux pour vous √† cause de la fatigue mentale pure. Consid√©rez cela comme une extension de votre recherche et assurez-vous que la personne √† qui vous parlez est celle avec laquelle vous pouvez effectuer des changements.

Déterminez vos conditions

Vous n’obtiendrez tout simplement pas ce que vous attendez d’une n√©gociation si vous ne savez pas ce que vous voulez √† l’avance. Qu’il s’agisse de changements dans les frais de traitement des cartes de cr√©dit, de baisse du loyer de votre vitrine ou de tout autre √©l√©ment que vous n√©gociez, il est essentiel de savoir exactement ce que vous devez avoir avant de parler √† votre contact.

Savoir, avec une extr√™me sp√©cificit√©, ce que vous voulez vous ouvre √† √™tre plus flexible dans la n√©gociation car il vous permet de vous pencher √† d’autres endroits pour cocher ces cases pour ainsi dire.

Créer un environnement positif

Le vieil adage dit: ¬ęvous attrapez plus de mouches avec du miel qu’avec du vinaigre¬Ľ et ce qui est vrai dans la vie l’est tout autant lors des n√©gociations. Le ton et la teneur que vous donnez √† vos discussions peuvent longue moyen d’obtenir le r√©sultat que vous recherchez. Apr√®s tout, l’id√©e ici n’est pas de se faire un ennemi, vous visez une relation commerciale fructueuse pour les deux parties. C’est le sc√©nario proverbial gagnant-gagnant, apr√®s tout, c’est le principal facteur de l’acte de n√©gociation.

Des choses comme le langage corporel, le sourire et les bavardages comptent. Par cons√©quent, la concordance des valeurs, une √©coute attentive, un r√©el int√©r√™t, etc. sont utiles pour jeter les bases d’un accord mutuellement avantageux.

Cela √©tant dit, vous devez tenir compte du fait qu’il y aura toujours des valeurs aberrantes √† ces r√®gles fondamentales. Donc, lire la pi√®ce, √™tre adaptable et jouer avec le nez dur et le hardball lorsque cela est n√©cessaire vaut vraiment la peine d’√™tre mentionn√© et utilis√© lorsque cela convient √† la situation. Assurez-vous simplement de garder votre conduite respectueuse et professionnelle.

Ecoutez

La derni√®re chose que vous voulez faire est de d√©molir ou de surpasser l’accord.

L’√©coute active est essentielle pour √©valuer ce que l’autre personne dit en r√©ponse √† votre proposition. Parler √† bout de souffle peut dans certains cas vous amener √† parlez de votre chemin d’un accord.

Tout comme vous avez ces incontournables, l’entreprise avec laquelle vous n√©gociez les a aussi, et l’√©coute active vous permet de les entendre et de travailler avec eux. Comprendre vraiment, int√©rioriser et faire preuve de souplesse par rapport √† ce que dit votre homologue peut donc conduire √† des opportunit√©s d’accord. En fait, il y a une chance qu’un accord plus avantageux soit mis sur la table en raison de votre diligence.

Alors que la plupart des personnes mettent l’accent sur la prise de parole pendant les n√©gociations, le v√©ritable objectif devrait √™tre d’√©couter et d’√©laborer une strat√©gie pour votre prochain mouvement.

Fixez une date d’expiration et soyez pr√™t √† partir

Enfin, soyez pr√™t √† vous √©loigner, en particulier si vos incontournables ne sont pas remplis (cela vous √©vite une mauvaise affaire). C’est une tactique et non une concession. Avant ce d√©m√©nagement, vous aurez pass√© beaucoup de temps √† d√©crire votre position et pourquoi vous avez atterri √† certaines conditions. Le tout soutenu par des donn√©es et des preuves, naturellement.

La date d’expiration entre en jeu. Si vous avez pr√©sent√© une offre √©quitable et pr√©sent√© un dossier logique et logique, vous devriez vous sentir √† l’aise de fixer une date limite pour r√©pondre et partir. Si votre offre √©tait en effet aussi juste et raisonnable que vous le pensiez, cela rendra votre interlocuteur s√©rieux ou perdra l’accord. N’ayez pas peur de vous engager √† vous √©loigner, faites confiance √† votre instinct ici.

Négocier prend de la pratique

Tout ce qui pr√©c√®de peut certainement vous aider dans votre recherche d’un accord agr√©able. Mais en fin de compte, la n√©gociation est autant un art qu’une comp√©tence. Plus vous en faites, vous obtiendrez de mieux en mieux ces r√©sultats positifs pour les entreprises. La pratique rend parfait comme on dit et cela s’√©tend s√Ľrement au domaine de la n√©gociation.