Les cinq r√®gles tacites du lieu de travail d’aujourd’hui

Les cinq r√®gles tacites du lieu de travail d’aujourd’hui

Nous vivons une √©poque sans pr√©c√©dent, surtout en ce qui concerne nos carri√®res. La technologie, l’√©conomie et la mondialisation ont cr√©√© des changements constants et rapides. Il y a longtemps, les entreprises misaient sur le fait que si nos parents et grands-parents avaient √©t√© clients, nous le serions aussi. La tradition, la loyaut√© et la fiabilit√© √©taient l’avantage concurrentiel. Maintenant, ce qui compte, c’est de savoir si vous √™tes consid√©r√© comme innovant, unique et ¬ę¬†tendance¬†¬Ľ. Qui a besoin d’un t√©l√©viseur qui dure vingt ans alors que la technologie qui l’alimente sera obsol√®te en dix-huit mois? La m√™me chose peut √™tre dite des employ√©s dans le milieu de travail d’aujourd’hui.

Fini le temps de la fid√©lit√© des employeurs et des montres de retraite en or. Les entreprises ont adopt√© les licenciements, les r√©organisations, les changements de dirigeants et les changements de strat√©gie comme moyen de faire des affaires. Mais il y a un c√īt√© positif dans cette relation tumultueuse employeur-employ√© : elle nous ouvre des opportunit√©s de jouer un peu sur le terrain, de diversifier nos comp√©tences, d’acqu√©rir de nouvelles exp√©riences et de se qualifier pour des emplois bas√©s davantage sur le talent que sur le temps pass√© dans le service. Et la premi√®re √©tape pour apprendre √† prosp√©rer dans cet environnement est de comprendre les nouvelles r√®gles tacites du lieu de travail d’aujourd’hui.

Nouvelle r√®gle n¬į1: Pensez comme un homme d’affaires, pas comme un √©tudiant

Quelle que soit la g√©n√©ration d’o√Ļ nous venons, beaucoup d’entre nous se pr√©sentent sur le lieu de travail comme des √©tudiants. Nous attendons d’√™tre pris en charge par les pouvoirs en place, que quelqu’un prenne des d√©cisions et tracer notre avenir. Nous passons dix-huit √† trente ans, parfois plus, √† l’√©cole et sommes ensuite d√©cha√ģn√©s sur le lieu de travail totalement mal √©quip√©s pour penser comme des hommes d’affaires.

Pensez-y. Si vous obtenez de bonnes notes en onzi√®me ann√©e, qu’est-ce qui vous garantit ? Une place en douzi√®me ann√©e. Il n’y a pas de ¬ę¬†H√©, c’est dur l√†-bas. Il n’y a que quelques places en douzi√®me ann√©e. La concurrence est rude, alors faites de votre mieux. La promotion est garantie.

Mais les affaires ne sont pas comme l’√©cole. Vous √™tes pay√© pour aider une entreprise √† r√©ussir. Cela signifie qu’ils ne vous doivent pas de cheminement de carri√®re tout trac√©. Ils ne vous doivent pas de promotions et d’augmentations. Ils ne vous doivent rien d’autre que le tarif n√©goci√© pour vos services.

Lorsqu’il s’agit de tout ce que vous attendez d’une entreprise – une promotion, une nouvelle affectation ou une augmentation – vous devez consid√©rer ce que vous demandez comme un m√©tier. Vous devriez avoir une justification solide de ce que vous essayez d’obtenir de l’entreprise, et vous feriez mieux de vous assurer qu’il y a quelque chose pour eux. ¬ę Je suis un travailleur acharn√© et je le m√©rite ¬Ľ doit √™tre d√©finitivement effac√© de votre vocabulaire. Vous devez plut√īt vous plonger dans une approche ¬ęVoici comment mon id√©e peut vous aider¬Ľ.

Nouvelle r√®gle n¬į2¬†: concentrez-vous sur la cr√©ation de votre marque au lieu de collecter des titres

Lorsque j’enseigne un cours ou un atelier, l’une des premi√®res questions que les gens se posent est de savoir comment ils peuvent obtenir une promotion √† ce titre insaisissable juste au-dessus du leur. Mais vice-pr√©sident, superviseur principal, cadre sup√©rieur, m√©canicien en chef, ce sont des titres que d√©tiennent un million d’autres personnes. Ton titre me donne une id√©e de ce que tu fais mais aucune id√©e comment vous le faites ou, plus important encore, comment bien Tu le fais. C’est pourquoi vous devez vous concentrer sur votre marque.

Besoin de convaincre ? Qu’est-ce qui cr√©e une impression plus durable : ¬ę¬†Caf√©¬†¬Ľ ou ¬ę¬†Starbucks¬†¬Ľ¬†? ¬ę¬†Voiture¬†¬Ľ ‚Äč‚Äčou ¬ę¬†Ferrari¬†¬Ľ¬†? ¬ę¬†animateur de talk-show¬†¬Ľ ou ¬ę¬†Oprah¬†¬Ľ¬†? Pour vous d√©marquer de la concurrence, vous avez besoin de personnes pour ¬ę¬†acqu√©rir¬†¬Ľ votre marque, que vous soyez assistant administratif, plombier ou cadre.

Les titres ont leur place et montrent o√Ļ vous vous situez au sein d’une organisation. Mais ils ne sont qu’une petite partie de ce que les gens utilisent pour avoir une id√©e de qui vous √™tes. Si vous pensez comme un homme d’affaires, peu importe o√Ļ vous d√©cidez de travailler ou de vous installer, vous vous rendrez compte que la cr√©ation de votre marque fait partie du service client que vous devriez fournir √† chaque personne avec qui vous travaillez.

Nouvelle r√®gle n¬į3¬†: choisissez de tisser une toile plut√īt que de gravir les √©chelons

De nombreuses entreprises consid√®rent le passage √† la gestion comme une √©volution normale pour quiconque est bon dans son travail et motiv√© pour r√©ussir. Mais la plupart des entreprises offrent peu de formation sur la fa√ßon d’√™tre un gestionnaire de personnel efficace. Partout, les employ√©s acceptent ces r√īles essentiels pour la r√©mun√©ration suppl√©mentaire et le symbolisme de gravir les √©chelons de l’√©chelle, pour finir par l’emporter. Ils sont souvent malheureux dans leurs nouvelles positions, et ils peuvent aussi rendre malheureux tout le monde autour d’eux.

Avant d’accepter un poste de direction, examinez attentivement vos passions et vos objectifs dans la vie. Ce nouveau r√īle correspond-il √† votre objectif¬†? √ätes-vous √† l’aise d’affecter les carri√®res et les moyens de subsistance des autres¬†?

Essayez de ne pas √™tre obs√©d√© par la mont√©e des √©chelons. Au lieu de cela, concentrez-vous sur le tissage d’un r√©seau d’exp√©riences. M√™me les cadres de haut niveau sont √©valu√©s pour l’ensemble de leur carri√®re, ce qui inclut des mouvements lat√©raux et parfois des r√īles plus petits qui offrent des opportunit√©s uniques. En fin de compte, c’est la profondeur et la vari√©t√© de leurs exp√©riences plut√īt que la rapidit√© avec laquelle ils ont gravi les √©chelons qui comptent. En fait, gravir les √©chelons trop vite peut √™tre un signal d’alarme et un signe qu’une personne n’est peut-√™tre pas assez aguerrie ou est trop int√©ress√©e par le titre en tant que troph√©e.

Nouvelle r√®gle n¬į¬†4¬†:¬†agissez comme un consultant, pas comme un employ√©

Sur le lieu de travail, les employ√©s voient la hi√©rarchie soit comme leur parent, soit comme leur ennemi. Soit ils demandent la permission de l’autorit√©, soit ils s’y opposent. Mais les consultants doivent chasser leur nourriture, ce qui rend leur dynamique de travail compl√®tement diff√©rente.

Les consultants ne demandent pas de permission et ne combattent pas leurs clients. Contrairement aux employ√©s, les consultants ne peuvent pas simplement se montrer et √™tre ob√©issants. On s’attend √† ce qu’ils √©l√®vent la conversation, s’associent √† l’entreprise et les aident √† voir ou √† faire quelque chose qu’une entreprise n’aurait pas par elle-m√™me. S’ils ne le font pas, ils sont licenci√©s d’un contrat ou ne re√ßoivent pas de rappel. Fin de l’histoire.

Lorsque vous vous mettez dans l’√©tat d’esprit d’un consultant, quelque chose de surprenant se produit : les r√®gles du jeu s’√©quilibrent soudainement. Au lieu de voir les gens comme au-dessus ou au-dessous de vous, vous verrez chaque personne comme un client potentiel. Le titre de quelqu’un ne vous opposera plus √† lui ou ne vous alignera plus automatiquement avec lui. Au lieu de cela, les titres vous donneront simplement des indices sur les probl√®mes pour lesquels vous pourriez aider les gens.

Je vous d√©fie de commencer √† consid√©rer votre patron ou votre manager comme votre client. Je vous d√©fie de consid√©rer vos subordonn√©s directs et vos coll√®gues comme des clients. Ce seul quart de travail r√©soudra la plupart des probl√®mes que vous rencontrerez au travail. Peu de gens se pr√©sentent sous leur meilleur jour lorsqu’ils s’identifient en tant qu’employ√©s. Mais ils le font en tant que consultants.

Nouvelle r√®gle n¬į5¬†: √Čtablissez des relations, pas des r√©seaux

Le r√©seautage avec des gens semble facile √† faire dans un monde de m√©dias sociaux, avec des milliers de personnes ¬ęaimant¬Ľ cette photo que vous venez de publier de vous-m√™me au gymnase ou de votre enfant frappant un grand chelem. Mais le r√©seautage en soi ne fait rien pour vous. Cela ne fait pas automatiquement bouger les choses. Cela est vrai, peu importe qui vous √™tes, que vous soyez √† la t√™te d’une entreprise ou que vous travailliez en premi√®re ligne. Pour que votre r√©seau travaille en votre nom, les relations qu’il entretient doivent √™tre solides, authentiques et bien nourries.

Tout le monde peut vous conna√ģtre, et la plupart des gens peuvent m√™me vous aimer, mais vont-ils se battre pour vous ? Vont-ils vous recommander √† d’autres ? L’√©tablissement de relations est une voie √† double sens. Demandez-vous¬†: aidez-vous les autres √† bien para√ģtre¬†? √ätes-vous fiable¬†? Peut-on vous faire confiance pour livrer dans des situations impr√©visibles¬†? Si non, pourquoi une personne cr√©dible accrocherait-elle sa r√©putation √† la v√ītre¬†?

Une fois que vous aurez compris que les relations d’affaires durent beaucoup plus longtemps que n’importe quel travail que vous pourriez faire avec les gens, vous serez plus attentif √† la connexion avec les autres. Et au fur et √† mesure que vous vous connectez, vous verrez leurs pr√©occupations, leurs peurs, leurs espoirs et leurs joies. Lorsque vous comprenez que vous √™tes entour√© d’√™tres humains uniques, il est difficile pour des relations authentiques de ne pas se d√©velopper naturellement. Et en fin de compte, ce sont ces vraies relations qui vous aideront √† atteindre votre objectif et √† construire votre carri√®re id√©ale.

Ce message d’invit√© a √©t√© r√©dig√© par HV McArthur

Mme McArthur apporte plus de 20 ans d’exp√©rience √† aider les employ√©s √† cr√©er des cheminements de carri√®re enrichissants dans un environnement de travail en constante √©volution. Du service militaire √† son r√īle de coach et de consultante pour les entreprises Fortune 500, MacArthur a construit son expertise √† partir de choix de carri√®re durement combattus. Dans son nouveau livre, Low Man on the Totem Pole: Stop Begging for a Promotion, Start Selling Your Genius (2018), elle aide les gens de tous les horizons, des dirigeants de la suite C aux employ√©s de l’usine, √† apprendre √† identifier leurs appels uniques et trouver leur grandeur. En savoir plus sur www.LowManOnTheTotemPole.com.

Aller de l’avant dans le milieu de travail d’aujourd’hui

Dans son nouveau livre, Low Man sur le totem : arr√™tez de mendier pour une promotion, commencez √† vendre votre g√©nie (2018), HV MacArthur propose des exemples concrets d’amour dur et des strat√©gies r√©volutionnaires qui aideront quiconque √† se tailler une carri√®re √©panouissante. Apprendre:

  • Comment vous consid√©rer comme le propri√©taire de l’entreprise et votre employeur comme le client r√©initialise consid√©rablement la dynamique de pouvoir employeur-employ√©
  • Comment puiser dans votre objectif sur la plan√®te, ou votre ¬ę¬†POP¬†¬Ľ, pour r√©v√©ler votre v√©ritable vocation professionnelle
  • Pourquoi nous devons arr√™ter de gravir les √©chelons de l’entreprise et commencer √† cr√©er un site Web
  • Comment voir le changement comme une comp√©tence, au lieu d’un √©v√©nement
  • Pourquoi m√™me les plus qualifi√©s d’entre nous sur√©valuent ce que nous faisons le mieux
  • Les 10 meilleurs conseils qui transforment les CV et les entretiens en succ√®s
  • Comment r√©parer tout ce qui ne va pas avec la gestion du rendement des employ√©s